Concours d'Aizenay le mercredi 8 mai 2019

Chez les autres benjamins, Thitilde avait l'excuse des nouvelles flèches, à peine testées. Score correct, manque de ressenti et de stratégie, on va la faire bosser encore... Pas d'excuse par contre pour Simon 2, il lui a fallu une série et demie avant de commencer "à les mettre dedans". Manque de concentration, attitude faussement désinvolte, le potentiel pourtant indiscutable ne peut s'exprimer dans ces conditions...

Notre trio des minimes filles était au complet cette fois-ci, et pour le commentaire ma foi, on se reportera à ceux de Chantonnay et de St-Jean ! Si elles assurent le triplé sur le podium, les points sont encore à la traîne, prenons notre mal en patience, après tout elles ne sont que "minimes première année"...

Toute petite délégation d'adultes challandais... Philippe passe franchement les 600 l'après-midi à 50m alors que Dominique accroche 554 à 60m, désormais la distance des S3 ex-supervétérans. Martine s'en tire avec un petit 526 à 50m.

Craignos la météo ? Même pas ! Le terrain est de toute façon plutôt abrité des vents dominants et l'on n'a pas eu la moindre goutte d'eau.

Dans ces conditions, les plus susceptibles de subir le vent, tels nos anémomètres de poche Matou et Lucie 2, s'en sont bien sortis. La première nommée a reproduit son score de Chantonnay (505), elle a bien compris que la méthode primait sur le résultat ; la seconde s'est même offert le luxe d'une démonstration à 6 flèches devant tout un parterre qui n'avait d'yeux que pour elle, merci l'écarteur de la palette qui s'était desserré...

Autre satisfaction, puisque l'on parle de méthode, le cas de Pierre. S'il échoue d'un point sous la barre des 600, c'est son meilleur score et surtout le résultat d'une régularité de bon aloi.

Enfin citons la première à 40m pour Louis, sanctionnée par un très honorable 435 : oui, c'est un ton en dessous si l'on compare au trio Colin-Côme-Pierre, mais avec une vingtaine de livres et à peine plus d'un an de pratique, on prend !