Si l'organisation de ce championnat de France FITA jeunes 2018 par le club de St-Avertin (Tours) a été parfaite, nous avons néanmoins un peu regretté Vichy et ses commodités (intendance sur place) auxquelles nous nous étions légitimement habitués années après années.

La météo était de la partie, la canicule s'est invitée tout au long de notre séjour sans trop d'incidence sur les performances hormis pour les benjamines qui devaient tirer en plein après-midi.

A l'heure du bilan, on reste un peu sur notre faim alors que paradoxalement nombre d'indicateurs sont au vert franc : parmi nos 8 canetons qualifiés, 5 ont amélioré leur moyenne à 3 scores. Anaëlle et Colin l'ont même "explosée", confortant de fait notre 3ème place au classement ETAF pour laquelle nous avons été récompensés par la FFTA sur les lieux même de la compétition. Dans la même veine, déjà à la 1ère place au classement national par équipe, celle composée pour la circonstance de Lucie, Colin, Côme et Samuel est sortie en tête des qualifications !

...mais être favoris à ce point est tout sauf un cadeau, comme on le verra par la suite...

Au tableau d'honneur de la compétition, mentionnons tout d'abord Anaëlle. Seconde des qualifications sur le bon score de 653, elle cède en demi-finale avant de nous offrir une petite finale face à Kila extrêmement disputée qu'elle a conclue par un énième "10" pour emporter le bronze. Impressionnante de maîtrise, la miss !

Dans le même esprit, Colin a été constant, sérieux et efficace, en individuel comme en équipe. C'est un meneur, tout simplement, plus performant en compétition qu'à l'entraînement, c'est un signe...

Idem pour Pierre, en difficulté depuis quelques semaines (croissance ?) : il s'est imposé cadence et méthode pour maîtriser un arc qu'il ne dominait plus. Las, il ne passe pas le cut de justesse mais se rapproche de ses bons scores de la saison et en tire une grande satisfaction (et nous itou...).

Autre satisfaction, la prestation de Liza, vraiment courageuse. Juste rentrée de vacances, à cours d'entraînement, bloquée par une "maladie de la carte" bien établie, elle a beaucoup souffert pour taper quand même son 2ème meilleur score de la saison, se hisser en demi-finale mais perdre pied en petite finale pour terminer à une néanmoins bien belle 4ème place... (suite...)